Nicolas Boillot | Lambeaux
1468
single,single-portfolio_page,postid-1468,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,qode-content-sidebar-responsive,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

Lambeaux

2012

Dans « Lambeaux », le flux télévisuel est utilisé comme matière brute, une matière lacérée par un processus de capture de mouvement qui extrait en temps réel chacun des pixels ayant évolué au cours du temps. Ces fragments sont ensuite accumulés de façon spatio-temporelle sur une boucle de vingt-quatre images.

L’accumulation s’insinue à l’intérieur des contours des images passées et l’agencement des différents pixels en temps réel produit une image échancrée aux effets irréels : une mémoire fantomatique du flux vidéo, un palimpseste coloré où cohabitent des fragments de mouvements et de temps.

Exposé lors de

  • 2012 Exposition individuelle, Le Hublot, Nice, France
  • 2012 Espace culture multimedia La Gare, Coustellet, France
  • 2012 RE/Mixed Media Festival, Brooklyn Lyceum, New York, U.S.A.
  • 2013 Exposition individuelle, ORi Galerie, Berlin, Allemagne
  • 2013 This is not a protest song. Ästhetische Interventionen jenseits des Immer-Gleichen, Berlin, Allemagne
  • 2013 Festival Vision’R #8, Paris, France
[vc_masonry_media_grid element_width="6" gap="25" grid_id="vc_gid:1479723913442-8b66261f-5147-2" include="2340,2326,2337,2327,2334,2335,2336,2338,2332,2339"]
[vc_masonry_media_grid style="load-more" items_per_page="6" element_width="6" gap="25" btn_color="default" grid_id="vc_gid:1479723913443-e19e00bc-6990-5" include="613,1845,1648,2330,2328,2333,2331,2329" btn_add_icon="true" btn_custom_onclick="true"]